Marans

6 2

Equipe 1

Aucun commentaire

Le 28/08/10 à 20:00, goupe de france / unique

Temps : Ensoleillé. Terrain : Sec. Vent: Faible.

Résumé

          Comme chaque année, la saison démarre par le premier tour de coupe de France toujours aussi attendu. Malheureusement, nous nous déplaçons à Marans handicapés de nombreux manques puisque Ienien, Tonio, Billy, Jordan sont absents conjugués à la blessure de Clément et la suspension de Flav cela fait beaucoup condensé dans le secteur défensif. De plus, Damien arrive en retard ce qui nous donne une composition inédite avec Cédric dans les cages, une charnière centrale expérimentale avec Boye en 5 et Marcel Amonbofils en 4. Les latéraux ne changent pas avec Bilien à gauche et Kikaï promu capitaine à droite. Au milieu Jerem et Michel évoluent devant la défense accompagnés de Jean-Pat en 10. Devant, Julien en 9 est épaulé par Chanu à droite et Ben à gauche. Le banc est composé de Sylvain V, Coco, Romain effectuant son premier match en seniors et Bebert en doublure au poste de gardien de but.

          Le début de match est très animé sur une pelouse de bonne qualité. Très vite, nous constatons que notre défense du jour n'est pas des plus sereines. Sur un coup-franc excentré anodin, Chanu oublie son latéral monté aux avants postes. Il délivre un centre repris magnifiquement de volée par le n°10 marandais débutant alors son festival, le ballon se logeant dans le petit filet. Nous réagissons assez vite sur un coup franc de Michel. Comme à son habitude, la puissance n'est pas au RDV mais il place le ballon au millimètre sur le poteau. Chanu, qui a bien suivi, en profite pour égaliser. Pas de répit dans ce match, nous effectuons une nouvelle erreur défensive lorsqu'Amonbof veut protéger le ballon pour une touche qu'il pousse finalement en sa défaveur. Le ballon arrive très vite dans les pieds du n°10 qui permet à son équipe de prendre l'avantage. Puis, toujours ce même joueur qui, dès qu'il touche le ballon, met le feu dans notre défense. Il prend tout le monde de revers, se joue de Boy et vient crucifier Cédric au point de péno. Il se permet même le luxe de déclancher une frappe de la ligne de touche, toujours cadrée et dangereuse. A 3-1, c'est alors que nous avons notre meilleur période retrouvant notre football et proposant quelques bonnes phases au milieu. Nous sentons Marans costaud dans l'axe mais quelqeu peu friable sur les côtés. Cependant, très peu d'occasions dangereuses pour les rouges. Nous parviendrons à réduire le score sur un superbe coup-franc direct de Jean-Pat à 20 mètres qui enlève la toile d'araigné du but de Marans. Nous croyons alors le match toujours à notre protée mais dans la foulée, juste avant la mi-temps, ce diable de n°10 s'échappe sur la gauche et conclu son déboulé d'une frappe imparable lucarne premier poteau. 4-2 à la mi-temps, le match ne semble cependant toujours pas joué.

          Malheureusement, la deuxième mi-temps va être beaucoup plus simple à résumer. Nous sommes incapable de mettre du rythme dans cette rencontre faisant le jeu de cette équipe tout de même assez technique et très expérimenté qui maitrise totalement ce match. Il faut avouer que nous sommes incapable d'accélérer le jeu et d'offrir de bons ballons à nos attaquants qui le perdent très vite. Dans cette mi-temps très ennuyante, c'est donc logiquement que Marans inscrit un cinquième but sur un bon décalage pour leur n°9. De notre côté, aucune occasion si ce n'est ce but refusé de Sylvain sur une main préalable de Jean-Pat. Pire, comme pour confirmer sa supériorité, leur n°10 mais à l'épreuve Cédric sur une belle frappe avant d'inscrire son cinquième but personnel. Nous n'avons plus qu'à admirer la qualité de ce joueur, tout de même rassuré lorsque nous apprenons qu'il a évolué au niveau CFA. La fin de match est longue pour notre équipe. L'arbitre renvoie les 22 acteurs aux vestiaires sur cette lourde première défaite pour notre équipe gâtinaise.

           Que retenir de ce match ? Nous sommes tombés sur une bonne équipe marandaise emmenée par un joueur hors norme mais je pense qu'il y avait mieux à faire et il ne faut aussi pas se cacher que nous leur avons facilité la tâche (manque de rigueur et de solidité défensive, aucune réaction en deuxième mi-temps...). Reste à bien travailler avant la reprise du championnat, le point négatif reste le manque de match officiel le week-end prochain, il faudra donc être sérieux lors des rencontres amicales et récupérer l'ensemble des joueurs me semble impératif.

            Comme lot de consolation, Amonbof nous avais réservé un jolie repas dans un bar -resto-PMU qui fut le théâtre de franches rigolades. En effet, Jean-Paul à l'encaissement avait abusé du cru TAPIN rouge ou rosé toujours aussi goulayant. N'ayant pu participer à la soirée qui s'en ai suivi, je ne peux la commenter. Simplement, les quelques echos que j'ai pu recevoir dans la nuit m'ont confirmé que Biscotte fait parti des cas recensés d'effet secondaire du vaccin de la grippe A, il est narcoleptique ! A La La

Anniversaires - septembre 2014

  • guillaume guicheteau
    21 septembre

    Guillaume Guicheteau

    joueur

    20 ans

Météo